List

Results of an international study on personnal mobility devices

 

onroule-institut-national-sante-publique-quebec

International stutdy – Personnal mobility devices

The following text is in French. You can download the English official repport by clicking here.

Bonjour,

Il y a un peu plus d’un an, nous distribuions un questionnaire sur l’usage des aides à la mobilité motorisées (AMM).

Merci à celles et ceux qui ont participé !

Pour votre information, voici le mémoire de maîtrise de M. David Hicks de l’Université Southampton, dont M. Jean-François Bruneau agissait à titre de co-directeur. (pour télécharger le mémoire, cliquez ici (EN))

L’analyse compare l’utilisation des AMM, particulièrement l’usage des voies cyclables aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et au Canada (votre implication !). Voir les résultats à la page 82. La conclusion est à la page 150. Voici une synthèse traduite pour votre bénéfice, à partir des principaux constats :

  1. Les attentes et les besoins de mobilité des Néerlandais qui utilisent une AMM sont mieux comblés que ceux de leurs compatriotes Britanniques et Canadiens;
  2. Les barrières liées aux infrastructures sont plus contraignantes que les distances à parcourir pour les déplacements effectués en AMM uniquement;
  3. L’accès à une voiture ou à un service de transport collectif efficace est plus important pour les Britanniques et pour les Canadiens en raison des barrières liées aux infrastructures et à cause de l’inaccessibilité des lieux qui ne peuvent être atteints qu’en véhicule routier, tels les supermarchés;
  4. Les infrastructures cyclables, même de mauvaise qualité, sont préférées aux trottoirs dans les trois pays en raison de l’absence de barrières et à cause de leurs avantages au niveau du confort, de la vitesse et de la sécurité;
  5. Il semble y a avoir un bénéfice net de sécurité associé à l’utilisation des infrastructures cyclables par les utilisateurs d’AMM, autant pour les utilisateurs d’AMM que pour l’ensemble des autres utilisateurs du réseau, mais ceci requiert des études plus approfondies;
  6. Pour tirer pleinement profit des améliorations à apporter aux infrastructures, l’accessibilité aux bâtiments, aux services et aux espaces publics doit être assurée afin de ne limiter le choix du mode de déplacement (ex. AMM uniquement);
  7. L’implication et la cohérence en planification des aménagistes, des décideurs, juristes et autres membres du Gouvernement sont requis pour améliorer les conditions actuelles et l’éducation, la participation et les investissements font tous partie de la solution.

« En conclusion, les infrastructures cyclables offrent une solution idéale aux besoins de mobilité des utilisateurs d’AMM dans des environnements urbains et en éliminant les barrières, le handicap est supprimé, permettant aux utilisateurs d’AMM de se déplacer vers les mêmes destinations, dans les mêmes temps et aux mêmes coûts que ceux offerts à l’ensemble des citoyens. »

 

Informations :

Jean-François Bruneau
Professeur associé

Institut national de santé publique du Québec
Développement des individus et des communautés
Sécurité et prévention des traumatismes
2500, boul. de l’Université, Sherbrooke (Québec) J1K 2R1
819-821-8000 poste 63217In

Posted in: Blog

Leave a Comment (0) ↓

Leave a Comment