L'idée

L’idée

Souvernir de mes 4 mois en chaise roulante - Catherine Blanchette-Dallaire

Le matin du 24 mars 2012, je suis partie faire du kayak de rivière avec des amis. J’ai eu un accident durant la descente me suis cassée les 2 chevilles. J’ai ainsi passé les 4 mois suivants à l’hôpital, en résidence pour personnes âgées puis en centre de réadaptation. J’ai dû apprendre à vivre en fauteuil roulant et ai été catapultée dans le monde de la mobilité réduite découvrant les nombreux obstacles liés à l’accessibilité. L’idée de ce site m’est venue après m’être retrouvée à désespérément chercher une toilette accessible encore ouverte à 1h00 du matin sur St-Denis. Réalisant que j’allais devoir « m’uriner dessus devant tout le monde », j’ai compris que l’accessibilité était à la base, une question de dignité humaine.

OnRoule.org a été créé dans le seul et unique but de vous faciliter la vie en vous permettant d’avoir accès à l’information dont vous avez besoin au moment où vous en avez besoin. Je suis de nouveau « sur pieds », mais je ne vous ai pas oubliés!

Ponrouleauquebec-urbania-catherine-blanchette-dallaireuissiez-vous vous approprier cette plateforme et la faire vôtre. Commentez, évaluez, partagez!! Je l’ai conçue pour vous! Allons-y! Créons la communauté OnRoule.org et aidons-nous mutuellement à améliorer l’accessibilité et la vie des personnes à mobilité réduite et ayant des limitations fonctionnelles!

Catherine Blanchette-Dallaire
Fondatrice
Twitter : @cbdallaire
Linkedin : www.linkedin.com/in/catherineblanchettedallaire

Pour son implication dans OnRoule.org,
Catherine Blanchette-Dallaire a gagné de nombreux prix :

 

 

OnRoule.org a été créé par Mme Catherine Blanchette-Dallaire, présidente de Cblanchette, une boîte de services conseils dans la conception de sites Internet. Bachelière en Administration des affaires à l’ESG-UQÀM, elle possède également un complément de formation en informatique ainsi qu’une expérience de travail en marketing. Elle avait donc toutes les compétences pour créer OnRoule.org et le rendre accessible à tous. Le projet se veut participatif et inclusif, alors que chacun est invité à inscrire des informations et à commenter l’accessibilité des lieux.

 

Articles rédigés au sujet de Mme Blanchette-dallaire